Qui sommes-nous ?

La 1ère maison commune des paysans et des consommateurs !

Paysans & Consommateurs s'associent pour vendre des viandes de qualité dont nous consommateurs savons tout

Côté paysans

Nous consommateurs travaillons main dans la main avec des éleveurs de bovins situés dans le Limousin.

Nos valeurs :

• Pratiques respectueuses du bien-être animal ainsi que de la biodiversité.

• Exploitations en agriculture biologique

• Respect d’un cahier des charges décidé, vérifié et contrôlé collectivement par nous les consommateurs. 😊

• Paysans rémunérés au juste prix (6,30 € HT / kg de poids carcasse de bœuf et 7,80 HT / kg de poids carcasse de veau) et pour la totalité de leur bête (on valorise l'animal dans sa totalité)

Côté consommateurs

Nous consommateurs à l’origine de la démarche solidaire « C’est qui le Patron ?! », qui rémunère les producteurs au juste prix, avons répondu à l’appel des éleveurs du Limousin pour reprendre en main ensemble cet atelier de découpe et de transformation.

Nos valeurs :

• Co-construction permanente entre paysans et consommateurs

• Transparence sur la viande que nous consommons

• Assurance que notre soutien collectif va réellement jusqu’aux paysans.

Côté bouchers

6 bouchers travaillent dans cet atelier. Ils découpent et transforment les viandes de boeuf, de porc et d'agneau en fonction des critères choisis collectivement.

Nos valeurs :

• Atelier de découpe collectif : travail main dans la main des bouchers avec les paysans

• Environnement de travail agréable : horaires de travail normaux, vue sur l’extérieur

• Implication totale dans le projet

Ici on a vue sur l’extérieur alors que souvent dans les magasins on est enfermés entre 4 murs. Et là l’avantage c’est qu’on voit tout ce qu’il se passe, on a juste à tourner la tête dans le bon sens.

C’est ainsi que les paysans et les consommateurs travaillent ensemble pour préserver un outil à fort impact local, en mettant en commun leurs valeurs de transparence, de qualité, de défense des éleveurs et de bien-être animal.

Notre histoire

2006

Plusieurs agriculteurs de Creuse, Corrèze et Haute-Vienne se réunissent au sein du projet “Pôle Viandes Locales” pour construire un outil commun leur permettant d'abattre leurs animaux dans un grand respect du bien-être animal et de réaliser des prestations de découpe et de transformation de qualité.

2006-2020

Réflexion et construction du Pôle Viandes Locales.

2020

L’atelier est en place, les premières découpes sont mises en route. Les éleveurs peuvent assister les bouchers dans la découpe et la transformation des viandes. Ils vendent ensuite une partie de leurs produits en direct sur leurs exploitations.

Un site e-commerce permettant de valoriser la viande qui n’est pas vendue en direct par les paysans est mis en ligne pour les restaurateurs, collectivités locales et consommateurs. Malheureusement, la crise du Covid met à mal le démarrage de ce projet qui subit d’importantes difficultés financières.

Fin 2021

Les éleveurs de la Creuse à l’origine du projet contactent les consommateurs à l’initiative de la démarche solidaire “C’est qui le Patron ?!” pour les aider et créer ensemble cette première maison commune des paysans et des consommateurs.

Janvier 2022

Le Pôle Viandes Locales est repris par les consommateurs qui co-construisent avec les paysans le tout nouveau projet de valorisation de viandes de qualité issues d’exploitations des environs : “Paysans et Consommateurs” est lancé. 😊

Septembre 2022

Obtention de l'agrément découpe et transformation froide. Les bouchers peuvent ainsi faire de la découpe de viande de boucherie et de la transformation de viandes en saucisses, en haché (steaks hachés ou boulettes) ou en préparation de viandes hachées.

Novembre 2022

- Obtention de l'agrément de transformation chaude. Les bouchers peuvent maintenant cuisiner des pâtés, terrines, boudins...

- Le nouveau site internet de vente en ligne est enfin prête ! 🥳 Nous pouvons tous ensemble soutenir les paysans en achetant leur viande de qualité vendue sous forme de colis afin de permettre de valoriser la totalité de l'animal.